Humain, éphémère, influence… les Réseaux Sociaux évoluent

    0
    1370

    Tout d’abord, quelques chiffres, non exhaustifs…

    • 56% des internautes utilisent les réseaux sociaux, dont 94% des 18-24 ans
      Vs 30% des 60-69 ans ;
    • Au global, cette fréquentation est en hausse de 8 points par rapport à 2014…
    • En moyenne, ces socionautes, d’âge moyen de 42 ans, sont actifs sur 2,6 plateformes et ils y consacrent 30% du temps global passé en ligne, soit en moyenne 1h20 par jour.
    • Facebook, en tête, compte 31 millions de visiteurs uniques (57% des internautes français) et est suivi par YouTube, 27,7 millions (64% de pénétration chez les socionautes de 15-34 ans).
    • Twitter (13,9 millions) se place devant Instagram et Snapchat (13,6 millions et 11,6)

    A suivre cette année :

    • Un duel « Chatbots » (robots conversationnels) contre humain :
      D’un côté Messenger (Facebook), 1 milliard de visiteurs par jour worldwide donne le trend avec 33.000 créations de chatbots depuis avril 2016 et d’autres messageries suivent…
      De l’autre, des entreprises, rompues à l’art de la conversation qui humaniseront au maximum leur service client, capitaliseront sur des salariés ambassadeurs de marque…
      D’ailleurs, pour évaluer votre maturité conversationnelle, A vous de jouer ! c’est là…

    A avoir en tête : au global, 53% des socionautes suivent l’actualité d’une marque ou d’un produit, 33% relaient leurs publications et 29% postent des idées ou recommandations sur leurs sites ou leurs réseaux.

    • Toujours plus de contenus éphémères :
      Initiés par Snapchap et copiés par Facebook ou Instagram, ce process a pour conséquence une production toujours plus importante de contenus, ce qui nécessite une créativité toujours renouvelée…
      La communication, éphémère et parfois non verbale (Cf l’ajout des émojis par Facebook pour réagir aux contenus) devient également de plus en plus secrète.
    • Un rapprochement des marques et des influenceurs :
      Les « amis » ne suffisant plus et recueillir l’attention devenant le nouveau Graal, le marketing d’influence se professionnalise : les influenceurs capitalisant les plus fortes audiences sont sur-sollicités et certains réseaux (dont Pinterest avec Pin Collective) s’engouffrent dans la brèche.

    Et si finalement, les Réseaux Sociaux n’étaient pas que Sociaux ?
    Twitter se classe désormais dans la catégorie « information », Facebook investit dans les drônes, Pinterest via diverses acquisitions, évolue vers du e-commerce…

    A suivre…

     

    Sources : Blog du modérateur, LK Conseil, Agence Tiz, Médiamétrie

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez entrer votre nom